Communication d'entreprise

Publié le 5 novembre 2016 | par Moustic

0

Dirigeants : 10 règles pour réussir votre prise de parole radio

Temps de lecture : 3 minutes

Vous avez décidé de compléter vos outils de communication interne par une radio d’entreprise. En tant que dirigeant, c’est vous qui allez devoir prendre la parole régulièrement pour présenter vos actions et répondre aux questions. Et la radio, même interne, reste un exercice qui ne s’improvise pas.

Voici nos 10 conseils pour réussir vos interventions.

Une prise de parole réussie en radio se joue dès l’amont de l’émission
  1. Préparez votre intervention. Une émission réussie est une émission préparée. Préparer permet de faire passer les bons messages clés dans le temps imparti à votre prise de parole. Une émission de radio a une durée, elle est bornée dans le temps. C’est donc à vous de vous adapter à sa durée. Le « conducteur », ou chemin de fer de l’émission, est là pour vous y aider. Il vous donne la structure et le déroulé des différentes interventions, les vôtres et celles des différents invités au cours de l’émission.
  2. Faites une répétition : Avant l’émission, ne zappez pas la relecture du conducteur avec l’animateur. C’est ce que l’on appelle une Italienne. Indispensable pour confronter ce que vous pensez devoir dire et la manière de le faire.
  3. Appuyez-vous sur vos qualités et travaillez vos défauts. Rien ne sert de les nier, bien au contraire. Vous avez quelques tics de langages ? Faites la chasse à ces petits mots valises qui desservent la clarté de votre propos. Ils risquent vite d’accaparer l’attention des auditeurs aux dépens de ce que vous avez à dire.
Les conseils pour garantir une bonne prestation le jour J en radio
  1. Ne lisez pas (trop) votre texte. Lorsqu’on lit à la radio, rien à faire, cela s’entend. Et le ton lu n’est pas très engageant pour votre auditeur, qui va inévitablement se rendre compte que vous êtes davantage focalisé sur des réponses bien préparées que sur la spontanéité. Certes, vous avez besoin d’un support écrit. Mais préférez les bullet points, ce sera moins tentant. D’ailleurs, si vous avez bien préparé votre intervention, il vous sera plus facile de prendre des libertés. Vous vous sentirez à l’aise pour improviser, répondre à une question non « prévue » ou faire preuve de répartie.
  2. Faites confiance à l’animateur . Son métier est d’animer, de respecter les timings, de vous aider à vous exprimer le plus clairement possible. Faites-lui confiance. Surtout dans l’exercice de radio d’entreprise, il n’est pas là pour vous tendre des pièges mais bien pour vous accompagner.
  3. Pensez à l’auditeur. C’est à lui que vous vous adressez, il est important de faire en sorte qu’il se sente intégré, concerné, impliqué.
  4. Faites court. L’attention de l’auditeur baisse rapidement. Pour être sûr que vos messages soient écoutés et entendus, mettez un point d’honneur à faire des phrases courtes et à donner des exemples concrets. Le 1er niveau d’attention diminue dès 40 secondes de monologue, puis descend encore à 1’40. Là encore, l’interaction avec l’animateur et la présence d’un habillage sonore permettent de contrer ces baisses d’attention. Une autre façon de relancer l’attention consiste à diffuser des contenus illustratifs, des interventions d’autres personnes (questions d’auditeurs, témoignages, interviews). La radio est une histoire de rythme, avant tout.
  5. Évitez les petites hésitations sonores qui polluent le discours. Mieux vaut ne rien dire, et vous laisser un blanc le temps de rassembler vos idées.

Et bien sûr …articulez !

Deux astuces… Pour la radio comme pour l’oral.

Enfin, il y a le message et il y a votre environnement. Celui-ci compte tout autant, car même si la radio n’intègre pas d’image, et peut-être justement parce qu’elle n’en intègre pas, l’attention de l’auditeur s’attarde vite sur les parasites sonores.

  1. Évitez de porter des accessoires susceptibles de faire du bruit. Une montre qui cogne sur la table, des bracelets qui s’entrechoquent… Les micros captent les sons ambiants.
  2. Préférez l’eau au café, pour une élocution claire.

Vous êtes fin prêt, ou presque. Le reste appartient à votre équipe éditoriale et technique. Sachez aussi que pour s’améliorer rapidement, rien ne vaut une ou deux séances de coaching avec un professionnel. Moustic The Audio Agency peut vous accompagner dans ce travail.

Pour en savoir plus, contactez-nous à agence@moustic.fr

 

Tags: , , ,


Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑
  • La Revue de Presse Audio

    audio
    La Revue de Presse Audio #2by Moustic The Audio Agency
    Chaque mois Moustic vous offre le tour de l’actualité du marché de l’audio, en France et chez nos copains d’outre-Atlantique.
  • Catégories

  • Articles récents

  • Newsletter

  • Archives