Production et Diffusion

Publié le 3 mars 2017 | par Moustic

0

Podcasts : où les diffuser ?

Temps de lecture : 4 minutes

Petit guide pour trouver la plateforme adaptée au bon podcast

En même temps que l’émergence de formats de podcasts de plus en plus riches et divers, les méthodes de diffusion des contenus audio évoluent. Alors qu’il y a encore quelques années, l’offre de podcast vivait quasi exclusivement sur iTunes, les pratiques se développent et des usages s’ancrent. Il est désormais indispensable de créer un univers dédié où faire vivre son programme (site, app, comptes sur les réseaux sociaux). Mais aussi d’exploiter au mieux les plateformes de diffusion en fonction de ses objectifs.

Une plateforme indispensable : iTunes

Bien qu’elle soit de plus en plus concurrencée, la plateforme d’Apple, à l’origine de l’acte fondateur et de la popularisation du podcast, reste la référence. Si elle est dominée par les podcasts de rattrapage de radio linéaire, il est tout de même indispensable d’y être présent. D’une part, car les auditeurs du podcast y sont très attachés, iTunes reste la plateforme aux usages les plus développés. L’application dédiée d’Apple est présente de façon native sur tous les iPhones et permet de télécharger n’importe quel programme en trois clics. D’autre part, car le top 10 iTunes est une valeur de référence en la matière, et réussir à y faire figurer son programme est une garantie de toucher une audience très large ou tout du moins de bénéficier d’une vraie reconnaissance de la part de l’industrie.

Une plateforme ouverte : SoundCloud

Conçu comme un réseau social de partage de musique, SoundCloud est désormais l’hébergeur de plus en plus de contenus audio digitaux. La transition s’est entamée avec le lancement de radios musicales délinéarisées vivant uniquement sur SoundCloud via des émissions mêlant interview d’artistes, intermèdes musicaux et live. Désormais, de plus en plus d’éditeurs de podcasts y diffusent leurs programmes, quels que soient leurs sujets. Cela tient principalement en l’ouverture et la facilité d’accès et de partage permis par la plateforme. Aucune inscription n’est nécessaire pour y accéder, et tout contenu audio uploadé peut-être ensuite intégré sur n’importe quel support digital (Site, réseaux sociaux, Newsletters, blog, messagerie) via une simple balise HTML. Véritable YouTube du son, SoundCloud est une plateforme idéale pour diffuser massivement un podcast avec ses 200 millions d’utilisateurs mensuels.

Des plateformes contextualisées

Deezer et Spotify se sont ouverts à la diffusion de podcast en 2016, offrant un nouvel horizon pour ce format. Premier avantage, et de taille, il permet leur monétisation. Si la rémunération reste faible, chaque écoute permet de percevoir un pourcentage de droits comme c’est le cas pour les musiques, ce qui n’est pas le cas sur les autres plateformes. De la même manière, Audible, la plateforme d’audiobooks d’Amazon, offre désormais des podcasts à l’achat aux côtés des livres audio, permettant une monétisation directe. Surtout, ces plateformes offrent la possibilité de créer des univers dédiés autour des programmes mis en avant via des campagnes d’achat media au sein du support. C’est ainsi que Transavia a conçu, à l’intérieur de Deezer, une app-in-app, TravelMix, permettant de se déplacer sur une mappemonde pour écouter des musiques de tous horizons. Une mise en avant immersive qui nourrit et développe l’univers du programme.

Des plateformes dédiées

Encore rare en France, des plateformes spécialisées dans la diffusion audio digitale émergent peu à peu et ont vocation à se développer et se généraliser. Le modèle du genre est Panoply, la plateforme de diffusion de podcasts fondées par Slate aux États-Unis. Vouée à s’internationaliser, elle est à la fois outil de production, de diffusion et une régie publicitaire. Panoply a surtout un rôle de curateur. Quand la plupart des plateformes sont ouvertes et permettent à tous de télécharger leurs contenus, Panoply assure une garantie de qualité et fait une sélection parmi une offre parfois déroutante. Un modèle voué à se renforcer, avec l’apparition de média entièrement dédiés au podcast, tel Acast, construit sur un modèle proche de celui de Panoply.

Un nouvel entrant : Google Play Music

Au printemps 2016, Google a annoncé l’ouverture aux podcasts de son service de streaming musical, Google Play Music. Ces derniers sont pleinement intégrés à l’ergonomie de la plateforme et sont disponibles au même titre et avec les mêmes fonctionnalités que les titres musicaux. Le service a ainsi établi sa propre catégorisation de podcasts, tout en offrant la possibilité de créer ses propres playlists et abonnements au sein de son écosystème. Au même titre que pour les musiques, il existe des radios thématiques dédiées aux podcasts qui permettent de découvrir de nouvelles émissions aux auditeurs désireux de se faire surprendre. Surtout, Google propose ses propres tops et sélection de podcasts. Une éditorialisation qui pourrait venir concurrencer iTunes, aujourd’hui le seul acteur de référence dans le classement des programmes.

Tags: , ,


Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑