Communication d'entreprise

Publié le 6 janvier 2017 | par Cassandra Conti

0

Radio d’entreprise : Quelles (r)évolutions depuis 10 ans ?

Temps de lecture : 4 minutes

Trop souvent considéré comme un média dégradé par rapport à la vidéo il y a quelques années encore, la radio d’entreprise s’est aujourd’hui installée dans la plupart des grands groupes pour ses qualités intrinsèques. Un mode de communication en plein évolution qui a su conquérir les entreprises.

Les débuts de la radio d’entreprise : informer et rapprocher les collaborateurs éloignés du siège

Au début des années 2000, pour répondre au manque d’informations dont se plaignent les cheminots, la SNCF choisit un mode de communication interne encore peu expérimenté : la radio. Rendu possible grâce au numérique, ce nouveau média, inspiré de la radio hertzienne, pouvait désormais être fabriqué sur mesure et diffusé auprès de communautés privées. Pour mieux informer les salariés dispersés à travers le territoire, et par rebond, mieux informer les voyageurs, la radio allait devenir un outil stratégique.

En 2006, le groupe Sanofi Aventis choisit également la radio pour mieux communiquer vers les visiteurs médicaux de sa filière France. Constamment en déplacement, entre leur voiture et leurs clients, ceux-ci se trouvaient déconnectés de l’information en provenance du siège. Conçue par Moustic The Audio Agency, la radio interne de Sanofi en France a peu à peu enrichi sa programmation avec des rendez-vous à destination de différentes communautés dans l’entreprise. Elle est ainsi devenue un véritable outil managérial.

Suivront, à partir de 2007 et surtout 2010, d’autres grands groupes comme Caisse d’Epargne, BNP Paribas, EDF, ERDF, Covéa, etc. tous ayant pour objectif de favoriser la circulation de l’information, mais aussi de libérer la parole en entreprise et d’encourager le dialogue entre la hiérarchie et les collaborateurs.

Vers une radio d’entreprise incarnée et interactive

Initialement choisie pour répondre à un besoin d’information en temps réel, la radio d’entreprise a évolué aux cours des dix dernières années. En effet, les grands groupes y ont vu l’opportunité d’impliquer davantage les collaborateurs dans la stratégie et dans la vie de l’entreprise.

Chez Orange France, après une crise sociale majeure, Moustic The Audio Agency met en place un programme mensuel visant à libérer la parole dans l’entreprise afin de rétablir la confiance. En direct et sous forme de libre antenne, l’émission permet aux salariés de poser directement leurs questions aux top managers de l’entreprise. En seulement quelques mois, l’émission, intitulée “A vrai dire”, s’installe et parvient à toucher près de la moitié des 80 000 collaborateurs de l’entreprise.

Depuis, la radio interne est clairement devenue un outil d’animation de communautés. Pour chaque communauté, géographique (département, filiale, unités…) ou business (RH, innovation, communicants…), il y a un dispositif à construire à partir du format audio.

L’évolution des usages :  une écoute choisie et en mobilité

A l’instar des modes d’écoute des radio hertziennes, influencés par la culture des digital natives, les usages de la radio d’entreprise se sont largement transformés. Les émissions adressées à l’ensemble des collaborateurs ont laissé place à des rendez-vous ciblés, en direct ou en podcast, diffusés via l’intranet de l’entreprise et de plus en plus via des applications mobiles sécurisées. Ainsi, les collaborateurs ont la possibilité de choisir l’information qui les intéresse, et de l’écouter au bon moment, et peu importe l’endroit.

En outre, quel que soit le mode d’écoute, les audiences sont mesurables, ce qui permet de connaître précisément l’engagement suscité par les programmes.

Et demain : une approche plus créative des contenus audio

Le terme de “contenus audio” est désormais de plus en plus utilisé, au détriment du terme “radio d’entreprise”. Une tendance qui illustre une évolution de mode de communication interne vers des formats moins calqués sur les émissions de radio classiques et plus créatifs. Cette transformation montre également que l’audio se pense désormais de plus en plus dans un contexte digital et s’intègre dans des stratégies de prise de parole multicanale. Ainsi, les contenus audio viendront par exemple, à l’externe comme à l’interne, prolonger et enrichir un article sur le web ou encore rendre plus attractive et plus ludique une série de photos.

Les contenus audio constituent également, au cours d’une journée de travail, de véritables médias d’accompagnement qui aident à nourrir une réflexion ou à ouvrir des horizons. Ils encouragent la créativité et l’innovation du collaborateur sans être trop intrusifs dans son quotidien.

En réalité, nous nous trouvons aujourd’hui face à un média à même de répondre à plusieurs besoins fondamentaux dans le monde du travail actuel : le besoin de formation et d’information, le besoin d’implication, le besoin de transparence, le besoin de reconnaissance… sans oublier celui de remettre de l’humain et du plaisir dans son travail. Ainsi voit-on fleurir en entreprise de nombreux contenus innovants comme des séries audios, des fictions sonores, des partages de playlists musicales… Autant de formats sachant mêler l’utile à l’agréable ! Une nouvelle ère s’ouvre pour la radio d’entreprise.

Pour en savoir plus sur la radio d’entreprise, vous pouvez échanger avec nous.

Tags: , , , , , ,


Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑
  • La Revue de Presse Audio

    audio
    La Revue de Presse Audio #2by Moustic The Audio Agency
    Chaque mois Moustic vous offre le tour de l’actualité du marché de l’audio, en France et chez nos copains d’outre-Atlantique.
  • Catégories

  • Articles récents

  • Newsletter

  • Archives